Prix femmes et médias

Aujourd’hui encore, les femmes ne bénéficient pas du même traitement médiatique que les hommes. Moins présentes quantitativement, elles sont aussi plus fréquemment décrites de façon stéréotypée.

La démarche de la Conférence romande des bureaux de l’égalité vise à valoriser les productions journalistiques et la sensibilisation aux différences de traitement médiatique entre femmes et hommes.

Visuel Femmes et médias

Une mise en lumière qui fait avancer le débat

Au travers du projet « Femmes et Médias », les Bureaux romands de l’égalité souhaitent mettre en lumière et récompenser les journalistes qui, dans un souci d’éthique professionnelle, font avancer le débat sur l’égalité entre femmes et hommes. Plus largement, cette action vise également à encourager le débat sur l’égalité des médias auprès du grand public.

Le prix « femmes et médias » a été créé en 2010 et est décerné tous les 3 ans. La prochaine édition aura lieu courant 2019.

Des médias pluriels

Un quart seulement des personnes évoquées dans les médias sont des femmes. Ces chiffres mondiaux sont tirés de l’étude Global Media Monitoring Project de 2015.
L’évolution est lente: les chiffres au niveau mondial n’ont progressé que de 7% en vingt ans, passant de 17% en 1995 à 24% en 2015. Le pourcentage de signatures féminines dans les médias a connu une progression relativement similaire passant de 28% en 1995 à 37% en 2015. Finalement, il apparaît que seulement 9% des nouvelles dans le monde traitent de la thématique de l’égalité entre femmes et hommes. Le Global Media Monitoring Project révèle par ailleurs que le rythme de progression de l’égalité entre femmes et hommes au sein des médias s’est pratiquement immobilisé au cours des cinq dernières années.

Le rapport pour la Suisse est disponible en allemand, incluant un résumé en français.

Bibliographie

Accéder à la bibliographie consacrée d’ouvrages, d’articles et de liens se rapportant au prix femmes & médias.